Ce sera une absence d'autant plus préjudiciable pour les VErts que l'attaquant slovène a déjà inscrit trois buts en Ligue 1, et avait aussi égalisé en Europa league à Mayence (1-1). Il en a également marqué un dans les tours préliminaires, sur le terrain de l'AEK Athènes.Souffrant de problèmes cardiaques, l'international français pourrait être contraint d'arrêter sa carrière.Les nouveaux tests médicaux, plus approfondis, passés par Charles N’Zogbia, ce mercredi, ont confirmé que le milieu offensif international (30 ans, 2 sélections) souffrait bien d’un souci cardiaque. Maintenant, toute la question consiste à savoir si ce problème l’empêche de poursuivre sa carrière au plus haut niveau, comme ce fut le cas pour Lilian Thuram (à 36 ans, quand il avait signé au PSG, en 2008) ou non (le cas de Loïc Rémy, qui avait quand même pu s’engager avec l’OM, en 2010).Cela fait l’objet d’un débat entre spécialistes qui sera définitivement tranché ce jeudi. Mais l’entourage du joueur semble estimer que c’est déjà sans espoir. Lacoste pas cher
Libre depuis juin et sa fin de contrat à Aston Villa, N’Zogbia a donc de moins en moins de chances de signer le contrat d’un an (plus un en option) qui l’attendait à Nantes, 18e de L1.L'Italie a renoncé à sa candidature pour l'organisation de la Coupe du monde de rugby en 2023, la Fédération de rugby estimant que les conditions n'étaient "plus réunies" après le retrait de Rome pour les JO-2024. La France, l'Irlande et l'Afrique du Sud sont donc les trois dernières candidates à l'organisation de cette Coupe du monde dont le pays retenu sera désigné en novembre 2017. "Ayant toujours été étroitement lié à celle de Rome pour les JO-2024, la candidature à l'organisation de la 10e édition de la Coupe du Monde de rugby ne réunit plus les conditions nécessaires à sa poursuite", a écrit le président de la Fédération italienne (FIR) Alfredo Gavazzi dans un communiqué. Le président de la FIR évoque une décision prise en commun avec le chef du gouvernement italien Matteo Renzi et avec le Comité olympique italien (Coni). "Nous restons convaincus du grand potentiel de la candidature italienne, qui aurait apporté d'évidents bénéfices et des améliorations nécessaires aux stades italiens et nous sommes conscients de perdre une chance fantastique d'installer encore plus nos valeurs et notre sport dans le tissu social italien", ajoute M. Gavazzi. lacoste pas cher homme "Mais nous devons prendre acte du fait qu'il n'y a plus aujourd'hui les bases nécessaires pour continuer ce parcours", conclut-il, après le retrait de Rome pour les JO, considéré par la maire de la capitale italienne comme une candidature "irresponsable". .Deux jours après le premier débat pour la présidentielle américaine, Colin Kaepernick a confié à CNN mercredi ses impressions sur les deux candidats, Donald Trump et Hillary Clinton. Il a repris le premier sur son envie de «rendre sa grandeur à l'Amérique».Initiateur du mouvement de protestation chez les sportifs réclamant plus d'égalité pour les Noirs aux États-Unis, Colin Kaepernick n'a pas échappé aux questions de CNN mercredi à propos du premier débat pour la présidentielle américaine organisé entre Hillary Clinton et Donald Trump lundi. «Pour moi, c'était gênant à regarder», a livré le quarterback des San Francisco 49ers. Et d'ajouter : «Les deux sont des menteurs notoires et ça a ressemblé à un débat pour savoir lequel était le moins raciste. lacoste pas cher femme
»Kaepernick avait été critiqué par Donald Trump pour sa décision de s'agenouiller pendant l'hymne américain à chaque match disputé. «C'est quelque chose de terrible. Peut-être qu'il devrait essayer de se trouver un pays qui lui aille mieux. Qu'il essaye, il n'y arrivera pas», avait ainsi déclaré Trump le mois dernier. Les propos d'un «ignorant» selon Kaepernick qui a ensuite tenu à répondre au slogan martelé par le candidat républicain : «Il parle toujours de "rendre sa grandeur à l'Amérique". Eh bien, l'Amérique n'a jamais été grande pour les personnes de couleur et c'est quelque chose qu'il faut noter. Rendons l'Amérique grande pour la première fois.